Bienvenue sur Inforisque la première marketplace santé et sécurité au travail
bannière parechocs-sensibles de sécurité
bannière antivol d'extincteur
Retour au catalogue

Qu'est-ce qui fait la performance d'un DATI ?

Classé dans la catégorie : EPI Protections Individuelles

Qu'est-ce qui fait la performance d'un DATI ?

Il est de la responsabilité de l'employeur d'équiper ses travailleurs isolés d'un DATI (dispositif d'alarme pour travailleurs isolés). Afin de permettre d'être réactif en situation d'urgence, un DATI doit être performant. Il s'agit de sauver des vies !
Bertrand Huchet nous éclaire, dans cet avis d'expert, sur les fonctionnalités indispensables d'un DATI performant.

Conseil de l'expert

Bertrand Huchet Bertrand Huchet est directeur commercial de WaryMe, éditeur spécialisé dans le développement de solutions numériques pour la protection des personnes et la gestion de crise.
Son profil Linkedin

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un DATI et à quels besoins répond-il ?

Un DATI est un acronyme qui désigne un Dispositif d'alarme pour travailleurs isolés.

Le travailleur isolé est celui ou celle qui travaille seul hors de portée de voix ou de vue de ses collègues. Le travail isolé concerne toutes sortes de secteurs d'activité : maintenance, entretien, sécurité, industrie, bâtiment, transport, secteur médical, personnels d'accueil, etc…

Travailler seul n'est pas un risque en soi, mais il peut augmenter la gravité d'un accident qui surviendrait. Le salarié seul est donc plus vulnérable.

Il est de la responsabilité de l'employeur d'assurer la sécurité de ses salariés. Pour pouvoir porter assistance à un travailleur isolé, il est nécessaire de l'équiper d'un DATI, un système d'alerte qu'il actionne volontairement en cas de malaise, d'accident ou d'agression ou qui se déclenche automatiquement en cas d'immobilité prolongée, de chute ou de perte de verticalité.

Comment définissez-vous la performance d'un DATI ?

Un DATI performant est un DATI peu contraignant pour le salarié qui le porte, efficace dans la transmission de l'alerte et fiable. En effet l'objectif ultime du DATI, c'est de sauver des vies !

Un dispositif de protection du travailleur isolé doit être avant tout peu contraignant pour le collaborateur qui en est équipé. Imaginons un technicien d'intervention qui porte déjà à la ceinture, son téléphone professionnel et ses appareils de mesure. Lui rajouter un DATI sur boitier, c'est lui rajouter un équipement supplémentaire … qu'il risque au final d'oublier dans la boîte à gants de sa camionnette ou dans un tiroir. Dans ce cas, il vaut mieux probablement faire le choix d'un DATI sur application mobile, puisque le salarié est déjà équipé d'un smartphone professionnel.

Autre exemple : un agent qui est seul à recevoir du public peut être sujet à des menaces ou à une agression. Dans ce cas, il faut un dispositif qui lui permette de lancer une alerte discrètement (bracelet panique, montre ou bouton d'alerte).

Le collaborateur doit avoir confiance dans le dispositif mis à sa disposition sinon il va le délaisser.

Il faut aussi prendre en compte l'environnement dans lequel le salarié intervient : environnement humide, soumis à la poussière, environnement explosif (matériel ATEX), zones blanches. Il faut choisir le dispositif adéquat. Un ouvrier qui intervient sur un chantier, muni de gants de protection doit pouvoir donner l'alerte avec un dispositif qui supporte le port de gants.

Ensuite un DATI performant, c'est un DATI efficace qui couvre les situations d'urgence : accident, agression, malaise. Aujourd'hui quasiment tous les DATI du marché proposent des fonctionnalités d'alerte volontaire et d'alerte automatique en cas d'immobilité prolongée, de chute ou de perte de verticalité. Et c'est tant mieux ! Mais pour qu'il soit efficace, il faut aussi qu'il permette au récepteur de l'alerte de réagir et de porter secours très rapidement.

Pour cela, certaines fonctionnalités sont également importantes :

  • La géolocalisation indoor et outdoor va permettre de localiser précisément l'émetteur de l'alerte. Le GPS permet de le faire en extérieur. En intérieur, c'est plus difficile. L'installation de balises Bluetooth permet d'améliorer la localisation à l'intérieur des bâtiments et donc de retrouver plus rapidement un collaborateur en détresse.
  • La sécurité active indique à l'utilisateur si son dispositif est fonctionnel ou s'il fonctionne en mode dégradé (du fait d'une perte de réseau, d'une batterie faible, etc…)
  • La configuration pertinente de la chaîne de mobilisation est également essentielle. Il est nécessaire de réfléchir aux personnes qui réceptionneront l'alerte, pourront lever le doute et se porter au secours du salarié le plus rapidement possible. Il convient d'avoir un temps d'établissement de la communication le plus court possible.

Smartphone DATI renforcé Enfin, il est indispensable que le dispositif d'alerte soit fiable : il doit être le plus robuste possible aux problèmes réseau (coupures, bande passante limitée, zones blanches). Pour cela il doit être capable de supporter le Wi-Fi, en plus des réseaux mobiles publics. Il doit aussi pouvoir, au retour d'une connexion, transmettre toutes les informations qui n'étaient pas passées (localisation, enregistrement audio, …). Les dispositifs les plus évolués permettent d'anticiper les situations les plus critiques (zone blanche), grâce à la programmation d'une alerte automatique.

Les zones blanches ou les environnements en limite de réception sont une réelle difficulté pour les préventeurs qui cherchent à équiper leurs collaborateurs de DATI. En effet, la plupart des solutions transmettent les alertes via appel téléphonique ou SMS. Quand le DATI perd la connexion, la communication est rompue et le lien avec l'utilisateur perdu. Rétablir l'appel téléphonique est toujours long et laborieux. Des solutions de DATI sur radio ou de transmission d'alerte sur IP (voir plus bas) permettent de pallier ces difficultés.

Il doit aussi limiter le risque de fausse alerte (alertes intempestives). Un dispositif qui se déclenche trop souvent sans raison est délaissé par son utilisateur.

Certains dispositifs comme les bracelets SOS ou la montre connectée permettent une détection d'immobilité plus fine puisqu'elle est réalisée au poignet. Cela évite le déclenchement d'alerte intempestive.

Quels DATI proposez-vous pour les travailleurs isolés ? Dans quelles mesures sont-ils performants ?

WaryMe propose différents dispositifs pour la sécurité des travailleurs isolés et des personnels de terrain.

Montre connectée SmartWatch SOS 4G
  • Une application mobile sur smartphone (Android et iOS)
  • Un bracelet SOS, connecté en bluetooth à l'application mobile, idéal pour les salariés sujets aux menaces ou aux agressions car il permet de lancer une alerte discrète mais aussi de fiabiliser la détection d'immobilité (au poignet).
  • Une montre connectée (en version Bluetooth ou en version 4G) qui allie le confort et la discrétion d'une montre et l'utilité d'un dispositif d'alerte
  • Une chaussure connectée en partenariat avec Parade, qui est à la fois un EPI et un DATI
  • Un boitier DATI, sous la forme d'un mini smartphone, multifonctions, économique et qui se glisse facilement dans la poche.

Nos dispositifs ont pour point commun d'être des DATI, nouvelle génération. Le partage de l'alerte ne se fait plus via un appel téléphonique mais via un protocole IP plus performant. La transmission des alertes est plus sûre et efficace pour les raisons suivantes :

  • Il n'y a pas de temps d'établissement de l'appel. Finies donc les prises en charge longues des alertes via appel téléphonique. L'environnement sonore du salarié en danger est enregistré dès le lancement de l'alerte. Celui-ci n'a pas besoin d'attendre la réponse du récepteur pour décrire ce qui lui arrive (malaise, accident…). Le récepteur peut réécouter ce qui s'est passé dans les premières secondes et comprendre rapidement ce qui est arrivé au collaborateur en détresse, même si celui-ci n'est plus en capacité de répondre au moment de la prise en charge de l'alerte. Cela permet de lever le doute de manière beaucoup plus efficace et de réagir plus rapidement. Imaginons un salarié en train de faire un malaise, il peut dire « cœur, cœur » dès qu'il lance une alerte. S'il s'évanouit avant que le récepteur ne traite l'alerte, ce dernier comprend la nature du problème en réécoutant les premières secondes de l'alerte et envoie les secours adéquats.
  • Avec WaryMe, l'alerte est reçue simultanément par des collaborateurs en interne et/ou par la télésurveillance disponible 24/7. Avec un appel téléphonique, l'alerte est diffusée en cascade : si le premier récepteur ne répond pas, l'alerte est transmise à un 2e, puis un 3e… Le délai de réception de l'alerte peut être long et incertain avec un appel téléphonique. Grâce à notre protocole sur IP, l'indisponibilité de l'un des récepteurs ne décale pas dans le temps la réception de l'alerte par les autres.
  • Plusieurs récepteurs simultanés peuvent coordonner leurs actions, via le protocole d'intervention partagé en temps réel, et communiquer via la messagerie.
  • Enfin notre technologie est robuste aux pertes de réseau : aucune information n'est perdue, puisque toute l'alerte est enregistrée dès la première seconde. Si la connexion tombe, l'enregistrement continue sur le téléphone et l'audio est envoyé au récepteur dès le rétablissement du réseau. Alors qu'en cas de perte de réseau, une conversation téléphonique est interrompue et doit être relancée. Il n'y a plus d'enregistrement audio entre les 2 appels.

Nos DATI proposent également des fonctionnalités qui permettent de réduire drastiquement les fausses alertes :

  • La pré-alerte : en cas d'immobilité prolongée ou de perte de verticalité, une pré-alerte sonore intrusive (même si le smartphone est en muet) prévient du déclenchement imminent d'une alerte. Si tout va bien, le salarié secoue son smartphone (immobilité) ou le redresse (perte de verticalité) pour désactiver l'alerte.
  • Le mode immobilité et le mode perte de verticalité peuvent être désactivés dans l'application à tout moment. La détection d'immobilité ou de perte de verticalité est également inhibée quand le smartphone est en charge.
  • Le mode bureau permet d'éviter un déclenchement intempestif quand le smartphone est posé écran vers le plafond pour les salariés sur poste de travail sédentaire.
  • Le bracelet panique permet de réduire le risque d'alerte intempestive. En effet, le poignet est une partie du corps presque toujours en mouvement. L'immobilité prolongée est détectée par le bracelet et non pas par le smartphone.

Ensuite, nous proposons l'alerte programmée et le mémo vocal. Il s'agit d'anticiper les situations à risque et en particulier l'intervention dans une zone blanche (sans couverture réseau, par exemple dans un parking souterrain). L'utilisateur programme le délai de l'alerte et enregistre un court mémo vocal pour décrire son intervention. Si tout va bien, une fois l'intervention terminée, l'utilisateur annule la programmation. Sinon, l'alerte est déclenchée à l'expiration du délai, alors même que le smartphone n'a pas accès au réseau.

Pour finir, nous avons développé une fonctionnalité pour renforcer la confiance des collaborateurs dans le dispositif : le mode exercice permet de tester la solution au quotidien, de façon discrète, sans perturber l'activité de ses collègues. L'utilisateur accède à sa géolocalisation, à l'enregistrement audio. Il peut afficher également les informations sur le bon fonctionnement du dispositif (connexion au réseau, état des modes de déclenchement, niveau de la batterie, …). Il vérifie ainsi que tout fonctionne correctement.

mains tenant un smartphone avec application DATI

Pourquoi WaryMe pour s'équiper d'un DATI ?

Outre la technologie sur IP que je viens de vous présenter, ce qui fait la force de WaryMe, c'est que nous sommes une équipe à taille humaine, spécialisée dans le développement de solutions numériques pour la protection des personnes et la gestion de crise. Nos clients ont un interlocuteur privilégié, réactif, qui les accompagne dans le déploiement de la solution et la formation. Il apporte les réponses techniques nécessaires et est force de proposition pour une mise en place efficace du dispositif.

En savoir plus sur la société et les produits de WaryMe.

 

Si vous souhaitez participer à cette rubrique en soumettant des articles, ou des liens, n'hésitez pas...

 

Les dernières actualités de la prévention des risques professionnels

Les derniers produits des risques professionnels