Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Avis d'expert : lunettes de protection adaptées à la vue

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Risques pour l'Homme au travail

Avis d'expert : lunettes de protection adaptées à la vue

Publié le

Quelles sont les différentes lunettes de protection ?

On peut classer les lunettes de protection en 3 grandes catégories : les lunettes à branches, les lunettes-masques, les écrans faciaux.

De quels types de risques les lunettes protègent-elles ? Et dans quels environnements sont-elles les plus utilisées ?

On parle principalement de risque mécaniques et chimiques. Des verres en polycarbonate seront utilisés pour se protéger des risques de chocs. C’est particulièrement le cas pour les métiers du BTP. A noter toutefois que les opérations délicates de coupe, disquage ou meulage doivent être réalisées avec des oculaires portant un marquage B a minima (choc à 120m/s).

Comment les salariés peuvent-ils s'équiper de lunettes de protection adaptées à la vue ?

Il suffit de détenir une ordonnance ophtalmique récente et de faire appel à un opticien de Verre2vue qui se rendra sur site. L’opticien peut ensuite vérifier avec le porteur de lunettes que les corrections portées sont suffisantes. En cas de doute, une nouvelle consultation chez l’ophtalmologiste s’impose. En aucun cas, l’opticien n’a le droit de délivrer des lunettes sans ordonnance. Allons plus loin. Si l’employeur décide de faire réaliser des lunettes de sécurité adaptées à la vue de ses salariés en se basant uniquement sur des examens de vue (= simple contrôle de la vue), il se met en faute. En cas d’accident, le salarié peut se retourner contre lui.

Pour les essais, plusieurs modèles de montures sont présentés au salarié. L’opticien apporte ses conseils et procède à la prise de mesures. 2 semaines plus tard, le salarié reçoit ses lunettes.

L'employeur a-t-il l'obligation d'équiper ses salariés ?

Dès lors que le poste de travail nécessite le port d’EPI, l’employeur a l’obligation d’équiper ses salariés. Même si les lunettes de protection à la vue restent un dispositif facultatif, de plus en plus d’employeurs y ont recours.

Quels sont les coûts pour l'employeur et pour les salariés ?

Les lunettes de sécurité à la vue représentent un coût financier non négligeable pour l’employeur. Les prix varient de 100€ à 300€ en fonction des corrections (verres unifocaux ou progressifs) et des traitements (antireflet, antibuée, photochromiques).

Mais en raisonnant en coût complet, l’employeur s’y retrouve : les lunettes à la vue permettent d’éviter les achats répétés de sur-lunettes sur une durée moyenne de 3 ans et le salarié travaille avec un confort visuel retrouvé. C’est bien connu : ce qui est bon pour le salarié est bon pour l’employeur.

A noter qu’une prise en charge par la sécurité sociale et par la mutuelle est possible.

Pourquoi faire appel aux services de Verre2Vue ?

Nous bénéficions de 10 ans d’expérience et d’un réel savoir-faire. En nous confiant la vision de vos collaborateurs, vous faites appel à de véritables opticiens diplômés passionnés par leur métier.

Nous intervenons directement sur les sites industriels et sur les chantiers. C’est la solution la plus pratique.

Vous faites donc le choix de la praticité et de la simplicité : vous n’avez qu’un seul interlocuteur pour gérer l’ensemble des flux.

Interview de Jean-Philippe Thierry, Verre2Vue.

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !