Bienvenue sur Inforisque la première marketplace santé et sécurité au travail
bannière antivol d'extincteur
bannière parechocs-sensibles de sécurité
Retour aux articles

Vêtement haute visibilité : quelle classe de signalisation choisir ?

Le vêtement haute visibilité est un vêtement de travail EPI réglementé par la norme EN 20471. Il est obligatoire lors du travail dans des conditions de faible ou de mauvaise visibilité, notamment sur les routes. En effet, le manque de visibilité est un risque professionnel mortel.

Le port d’un vêtement de travail haute visibilité permet d’améliorer la visibilité du porteur grâce à un meilleur contraste avec l’environnement (coloris fluorescent) et une meilleure visibilité grâce à la réverbération de la lumière artificielle (bandes rétro-réfléchissantes). Pour mieux comprendre le fonctionnement d’un vêtement de haute visibilité, nous vous invitons à découvrir notre article dédié à cette question.

Quand faut-il porter un vêtement haute visibilité ?

Le port de vêtement de signalisation haute visibilité est obligatoire pour de nombreux professionnels. En effet, le code du travail “impose la signalisation individuelle haute visibilité dans les situations où il est nécessaire voire indispensable d’être vu”. Par exemple, on peut citer les chantiers routiers et autoroutiers ou encore les équipes de secours.

L’instruction interministérielle sur la signalisation routière précise les modalités du port des vêtements de travail haute visibilité : "toute personne intervenant à pied sur le domaine routier à l’occasion d’un chantier ou d’un danger temporaire doit revêtir un vêtement de signalisation à haute visibilité de classe 2 ou 3”. Lire la suite de l'article...

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !