Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Retour d’expérience sur le Mousetrapper Advance 2.0 (alternative à la souris)

Croix pour fermer

Risques pour l'Homme au travail

Retour d’expérience sur le Mousetrapper Advance 2.0 (alternative à la souris)

Publié le

Les caractéristiques techniques

L’Advance 2.0 de Mousetrapper est un accessoire destiné à remplacer une souris. C'est une alternative ergonomique à la souris qui évite les microtraumatismes répétés que peut occasionner l’usage d’une souris conventionnelle. C’est, approximativement, de la taille d’un clavier, avec deux zones repose-poignet, un « petit tapis roulant » (2 axes) et 6 boutons. Par défaut, les boutons sont configurés pour les fonctions suivantes : Clic droit, double clic, défilement haut et bas, copier et coller.

Une surface de friction pliable permet de gérer la hauteur de l’Advance 2.0 par rapport au clavier. Une fois dépliée, cette surface permet également de poser le clavier dessus, ce qui solidarise les deux éléments.

MtKeys

Pour pouvoir personnaliser les touches de l’Advance 2.0, il faut télécharger un petit logiciel maison. Le lien est donné en fonction de son environnement (Windows, ou Mac).

Premières impressions

A première vue, rien de révolutionnaire, cet accessoire amène une fonctionnalité proche de ce que l’on trouve sur les ordinateurs portables. En y regardant de plus près, on gagne deux reposes-poignets et on garde les mains dans l’axe.

Prise en main

Le clavier se raccorde via une prise USB à l’ordinateur. L’installation est immédiate. Compatible PC / Mac.

Pour le reste, j’ai demandé à un cobaye de tester le de l’Advance 2.0. La raison ? Cette personne avait depuis quelques temps mal à l’articulation de son épaule droite à force d’utiliser la souris. Bien entendu, c’est un problème de positionnement de son environnement de travail. En tout cas, c’est dans pour ce type de situation que cet accessoire a été conçu.

La conséquence, c’est que je n’ai pas vraiment pu le tester, elle n’a pas voulu me le rendre !

L’avis du cobaye

" Prise en mains très facile, car très proche de la configuration des ordinateurs portables. Le tapis déroulant centrale est hyper sensible, ce qui permet de se déplacer dans les documents avec un seul doigt. Plus de souris à manipuler à droite de son clavier, et donc plus de risque de trouble musculosquelettique à cause de la position du bras qui est trop écartée du corps.

Les boutons de bas de page font gagner un temps énorme puisque l'on peut moduler le rythme de déroulement et l'espace parcouru par le curseur sans bouger.

Bref, on peut tout faire sans bouger les mains, seulement les doigts, on en demanderait presque à son ordinateur d'écrire tout seul, tellement les manipulations se font rapidement et facilement.

L’Advance 2.0 est toutefois un peu large, il aurait pu être plus étroit, il dépasse légèrement du clavier. Mais les coussinets latéraux sont très agréables et permettent aux mains d'être complètement posées, donc au repos lorsque l'on écrit.

L’Advance 2.0 est donc d'un confort tel, que l'essayer c'est l'adopter. Hors de question ensuite que quelqu'un vous le reprenne. "

Conclusion

Comme je vous le disais, je n’ai pas pu le tester après ça, il est devenu chasse gardée !

Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur la page du constructeur Mousetrapper.

Vidéo de présentation : https://youtu.be/Y3Ta1KLr5Uc

 

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Général

30
Mars
2020

Général

COVID-19 : Point sur le dispositif d’activité partielle

Lire la suite
Image Risques pour l'Homme au travail

30
Mars
2020

Risques pour l'Homme au travail

L’utilisation des solvants organiques est impactée par la nouvelle rubrique ICPE

Lire la suite
Image Institutionnels

30
Mars
2020

Institutionnels

Covid-19 et sécurité au travail : le ministère publie des fiches par secteur d'activité

Lire la suite

Les derniers produits