Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Fiches pratiques > Tout savoir sur la prévention des risques professionnels

Tout savoir sur la prévention des risques professionnels

Communication / Prévention

Tout savoir sur la prévention des risques professionnels

Dans chaque entreprise, les chefs d'entreprise se doivent de prendre des dispositions en vue de préserver le bien-être de leurs employés. Ces différentes mesures permettent au salarié de se sentir intégré et de donner le meilleur de lui-même. Toutefois, malgré la bonne volonté des dirigeants, des risques professionnels subsistent. Il peut même arriver, dans certains cas que l'employé sorte grièvement blessé d'un accident au travail. Il est donc nécessaire d'établir une politique anti-risque rigide. Pour mettre en place cette démarche préventive, il est important de considérer certains points.

Qu'englobe la prévention des risques professionnels ?

La prévention des risques englobe l'ensemble des dispositions, préceptes et normes établies à l'endroit des employés. Elle vise à améliorer et à promouvoir la santé et la sécurité des salariés pendant leurs heures de travail. Étant une obligation, la prévention des risques s'impose à tout employeur. De plus, son application est inscrite dans le Code du travail. Elle permet aux salariés de travailler dans de meilleures conditions et lui garantit un suivi rigoureux en cas d'accidents.

Les différents types de risques professionnels

Dans le cadre professionnel, plusieurs sortes de risques peuvent nuire à un salarié. Selon la loi, les différents types de risques ont été bien classés et répertoriés.

Risques mécaniques

Il s'agit des accidents causés par la chute d'une machine, l'écrasement d'un véhicule ou encore les coupures engendrées par des outils professionnels. Il peut aussi arriver que l'employé soit en contact avec une matière incandescente ou des copeaux de métal. Les risques d'ordre mécanique concernent les mauvaises postures et les contraintes visuelles dues à des gestes répétitifs.

Risques chimiques

Les risques chimiques sont liés à l'inhalation de substances chimiques, le contact avec les yeux ou l'ingestion. L'exposition prolongée à ces matières étant nocive à l'organisme, elle peut provoquer un cancer, une irritation cutanée ou des allergies graves.

Risques biologiques

Un employé fait face à un risque biologique lorsqu'il s'expose à des agents infectieux comme des bactéries ou des parasites. Il peut également être exposé à des allergisants par morsure, piqûre ou voie cutanée.

Risque radiologique

Les risques radiologiques concernent l'exposition aux radiations ionisantes, UV et autres radioéléments. Elle peut provoquer maladies sur le court, le moyen et le long terme.

Risque physique

Il s'agit des vibrations produites par les grandes machines, l'électrocution, les accidents explosifs ou les incendies.

Risque psychologique

Souvent, l'état de stress permanent dans lequel est plongé le salarié nuit à son bien-être mental. Dans certains cas, l'employé subit une agression sur son lieu de travail, un harcèlement moral ou sexuel. Dans d'autres cas, il est question de charges de travail excessives pendant lesquelles l'employé passe tout son temps derrière un écran.

Comment se conformer aux normes en matière de prévention de risques professionnels ?

Selon des statistiques, plus de 40 % des accidents professionnels causent des décès. Pour se conformer aux normes en matière de prévention de risque, il est nécessaire de suivre les recommandations des autorités compétentes. En effet, le Ministère du Travail a mis en place des directives précises pour aider les chefs d'entreprise à protéger au mieux leur personnel.

Chaque entreprise a donc l'obligation de s'identifier et de faire part du secteur d'activité dans lequel elle intervient. Le dirigeant d'une structure a la responsabilité de déclarer le nombre d'employés qu'elle a à sa disposition. Selon le Code du Travail, les principes et les valeurs à appliquer demandent l'apport et la collaboration des responsables à divers niveaux. Les employés doivent eux aussi contribuer à aider l'établissement et au respect des préceptes généraux.

La méthode à suivre

Pour la mise en place d'une démarche préventive des risques, les experts recommandent la prise en compte de certains points clés.

Évaluation du risque

D'une part, le chef d'entreprise doit évaluer les risques. Pour cela, il a l'obligation légale de se renseigner sur les caractéristiques et les installations présentes sur le lieu de travail. Selon les articles L.4114-2 et L.4121-3, chaque entrepreneur doit identifier et classer les risques qui peuvent nuire à ses collaborateurs et salariés. Sur le plan humain, cette méthode permet de maximiser la performance des employés. Ceux-ci s'impliquent davantage dans leurs activités et font plus de profits à l'entreprise. Collaboration de tous les intervenants de l'entreprise

D'autre part, pour établir une prévention anti-risque efficace, il est important de mobiliser les efforts de tout un chacun, peu importe son niveau hiérarchique. Certaines sociétés font appel à des organisations spécialisées pour atteindre leur objectif et établir une démarche durable. CARSAT et ARACT sont des structures permettant d'éviter et de corriger les écarts. Elles fournissent une aide pratique et apportent des exemples concrets de compagnie qui ont mis en place une prévention de risques efficace.

Après avoir respecté ces étapes, l'organisation doit suivre et évaluer le bon déroulement des actions entreprises. Il faut que celles-ci soient dignes d'intérêt et atteignent leurs buts respectifs. À chaque fois qu'une action est établie, le chef d'entreprise doit veiller à son exécution. Il peut consulter d'autres responsables pour avoir un avis constructif sur sa façon de protéger son personnel.

 

Si vous souhaitez participer à cette rubrique en soumettant des articles, ou des liens, n'hésitez pas...

 

Les derniers produits des risques professionnels