Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/80ff8af0072c2c0be34f33280c0cbcd3/web/_scripts/modules/fonctions-session-navigation.php on line 103
Burnout, être charrette ou zoom fatigue: à la découverte des mots autour du stress | INFORISQUE
Retour aux articles

Burnout, être charrette ou zoom fatigue: à la découverte des mots autour du stress

Un excès de stress nuit à notre santé et à nos relations. Bien qu'il soit impossible de l'éviter complètement dans la vie quotidienne, son impact peut certainement être réduit ou minimisé. Dans le milieu du travail, prendre soin de soi ne se limite pas uniquement au bien-être physique, entretenir notre mental est aussi vital. Parfois, il s'agit aussi de faire des choses hors du commun qui mèneront à de meilleures conditions sur toute la ligne.

À l'occasion de la prochaine Semaine internationale de sensibilisation au stress, qui a lieu chaque année au cours de la première semaine de novembre, les experts de Babbel, l’application permettant d'accéder à tout un écosystème d'apprentissage des langues, ont donc compilé un glossaire pour découvrir certains des termes qui peuvent être utilisés pour définir le stress, de curieuses façons dont les Français le vocalisent ainsi que des pratiques dont on peut bénéficier pour le combattre. En cherchant toujours à créer une compréhension mutuelle grâce à la langue, les professeurs certifiés de Babbel Live ont préparé un cours dédié à ce sujet: “Parler du stress et de la relaxation”. Les utilisateurs apprendront à parler du stress ainsi qu'à aborder différentes techniques de relaxation.

Les termes récurrents pour parler du stress au travail:

Le stress peut frapper n'importe qui, à n'importe quel niveau de l'entreprise, et ne se limite pas à des secteurs, emplois ou industries particuliers. Il prend de nombreuses formes et l'identification de certains des termes les plus utilisés peut faciliter les conversations à son égard.

Burnout: aussi appelé le syndrome d’épuisement professionnel, indique un état d'épuisement émotionnel, physique et mental causé par un stress professionnel excessif. Il s’accompagne souvent d'un sentiment d'accomplissement réduit, un mépris croissant à l’égard du travail et d'une perte d'identité personnelle.

Risques Psychosociaux ou RPS: sont les risques au travail qui peuvent nuire au bien-être psychologique et physique des travailleurs. Le burnout et les stress sont parmi ces risques.

Ergomanie: ce terme est utilisé pour indiquer une tendance à trop penser à la vie professionnelle, une véritable addiction. Le terme le plus souvent utilisé par les anglophones pour décrire la dépendance au travail est “workaholic”.

Conflit travail-famille: cela survient lorsqu'une personne est confrontée à des exigences incompatibles entre ses rôles professionnels et familiaux, ce qui rend la participation aux deux rôles plus difficile. Ce conflit prend de l'ampleur pendant la pandémie, lorsque les employés ont commencé à travailler à domicile en raison de distanciation sociale.

Zoom fatigue: dérivé du logiciel de chat en ligne Zoom et inventé et répandu pendant la pandémie, ce terme fait référence à l'épuisement physique et émotionnel attribué à une surcharge de signaux non verbaux et de communication qui ne se produisent pas dans les conversations de la vie réelle.

Le stress exprimé par les français:

En France, il existe de nombreuses expressions que l'on peut entendre et qui se traduisent clairement par une forme de stress. Les linguistes de Babbel ont rassemblé quelques-unes des expressions que l'on peut entendre au bureau.

Être charrette: désigne le fait d'être débordé par le travail. L'expression vient des étudiants en architecture des Beaux-Arts qui avaient l'habitude de transporter leurs rendus dans des charrettes, sur lesquelles ils finissaient parfois en chemin.

Être sous l’eau: lorsque l’on est débordé, souvent avec beaucoup de travail ou de tâches à accomplir. Littéralement, quelqu'un qui est "sous l'eau" est submergé et donc incapable de respirer.

Être au bout du rouleau: cette expression était un terme utilisé dans le domaine du théâtre et signifiait ne plus avoir de ressources. Aujourd'hui, le sens est le même mais a été étendu à tout type de ressources physiques ou morales, c'est-à-dire ne plus avoir d'énergie, physique ou psychologique.

Être tendu comme un string: expression familière pour dire que quelqu'un est tendu ou à bout de nerfs. D'autres dérivés de cette expression amusante sont : "Craquer son string" ou "Être tendu du string".

En avoir par-dessus la tête: en ce qui concerne le travail, cela signifie en être fatigué et ne plus en pouvoir mais peut aussi signifier que l’on a plus à faire que ce que l'on peut supporter.

Pratiques pour contrer le stress autour du monde:

Faire de l'exercice, méditer ou se déconnecter, il existe divers remèdes pour le stress lié au travail. Ils permettent de se détendre, de se reconnecter avec soi-même et son environnement et favorisent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Les linguistes de Babbel ont jeté un coup d'œil à ce qui se passe de l'autre côté des frontières pour découvrir de nouvelles pratiques pour s'attaquer au stress.

Le droit à la déconnexion: intégré dans la loi française, le droit à la déconnexion prévoit qu'un travailleur a le droit de ne pas être disponible en dehors des heures de travail, un sujet qui est particulièrement pertinent lors de la généralisation du télétravail.

Setting boundaries: littéralement "fixer des limites", est un pratique qui permet de communiquer et à affirmer ses besoins afin de les préserver et de se protéger contre leur compromission. Il peut s'agir, pour certains, de ne pas céder à la pression de répondre immédiatement aux messages ou aux courriels, de refuser une invitation à dîner ou de ne pas accepter les demandes de faveurs financières.

Feierabend: ce terme allemand désignant la fin de la journée de travail, et donc le début du temps libre et du repos bien mérité. Il est très commun de souhaiter un joyeux feierabend en fin de journée.

Fika: cela signifie "pause café et gâteau", mais c'est en fait bien plus que cela. Le fika est un état d'esprit, une attitude qui privilégie le temps passé avec les amis, la famille et les collègues, désormais considéré comme un élément important de la culture suédoise.

Laughter yoga: la pratique du yoga pour rire est en Inde considéré comme un avantage pour la santé car le rire devrait réduire le stress, renforcer le système immunitaire, aider à combattre la dépression et l'anxiété et accroît le bonheur. Cette méthode combine des exercices de respiration et des rires forcés.

Inemuri: ce terme, composé de i[ru] ("être présent") et nemuri ("dormir"), est une forme de sieste qui n’est pas un état de sommeil complet, mais plutôt un stade intermédiaire comme la rêverie. Il est commun de faire une sieste au travail et cela sous-entendrait qu’un personne a travaillé dur. Une forte éthique de travail fait partie de la culture japonaise.

Le concept de stress est aussi varié que les personnes qui le subissent et connaître les mots pour parler de notre état mental est un premier pas vers sa prise en charge. C’est un mécanisme universel et pourtant de nombreuses cultures abordent la santé mentale différemment. Prendre le temps de découvrir les différents termes et pratiques autour du stress peut ouvrir la voie à de nouvelles stratégies pour le réduire et peut-être même à une nouvelle perception de son rapport au stress.” explique Sophie Vignoles, experte et responsable didactique de Babbel.

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !