Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Pourquoi les employés ne signalent pas naturellement les actes et situations dangereuses pouvant conduire à des accidents graves au travail ?

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Général

Pourquoi les employés ne signalent pas naturellement les actes et situations dangereuses pouvant conduire à des accidents graves au travail ?

Publié le

homme marchant sur une planche cloutée avec texte Pourquoi les collaborateurs ne rapportent pas naturellement les situations dangereuses ?3 principales raisons :

1) Manque d’engagement de la direction et de vision

De nombreux chefs d’entreprise sont trop occupés par des problèmes opérationnels (vente, finance, juridique, etc…) et n’ont pas assez de temps à consacrer à d’autres sujets que ceux qui leur semblent urgent pour générer du chiffre d’affaires. Beaucoup une attitude de Sapeur-pompier ce qui a été leur mode de fonctionnement pendant des années. Résoudre les problèmes qui ils se posent. Ce manque de temps peut aussi s’expliquer parce que beaucoup sont soit micro-gestionnaires et / ou ils ne disposent pas de ressources compétentes pour gérer l’entreprise sans leur étroite implication

2) L’absence d’un cadre juridique solide

Dans de nombreux pays, la direction ou les entreprises ne sont pas sérieusement légalement sanctionnées pour de mauvais résultats HSE ou un grand nombre d’accidents. En fait, de nombreuses dispositions règlementaires visant à améliorer la santé et la sécurité au travail ne sont ni inspectées, ni sanctionnées en cas que de manquement. Ce manque de rigueur dans l’application des règlements fait que certaines entreprises ne lui pas la priorité mérité au profit des contraintes opérationnelles et de bénéfices.

3) Un manque d’outil de Reporting approprié et de culture d’entreprise

La plupart des logiciels HSE sont destinés aux experts HSE, ce qui les rend trop compliqués pour un employé lambda qui veut signaler une situation à risque ou une situation dangereuse. D’un autre côté, l’utilisation de feuilles Excel ne facilite pas la création de rapports simplement en raison de l’interface utilisateur peu approprié et des limites dans l’automatisation du traitement de l’information. Un autre aspect qui doit être pris en compte c’est la culture du blâme pour ceux rapportent les situations qui pourraient embarrasser la direction. Les employés craignent alors des représailles dans certains pays ou entreprises où il n’y a pas encore de maturité ou un esprit de prévention évolué.

Chez PRODEOS, nous avons développé un outil qui comble ces lacunes pour favoriser un écosystème un le Reporting, les enquêtes, le suivi des actions correctives est la clé de voûte de système de prévention et de gestion de la santé, sécurité au Travail.

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !