Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Coronavirus: «Je voulais écrire des lettres d’adieu»

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Risques pour l'Homme au travail

Coronavirus: «Je voulais écrire des lettres d’adieu»

Publié le

Catherine Grienenberger (62 ans), infirmière au service de soins intensifs de l’Hôpital universitaire de Bâle, a contracté le coronavirus fin mars 2020. Depuis, elle a dû réduire son taux d’occupation à 20 %.

Comment avez-vous vécu le début de la pandémie?

J’étais angoissée, car je sentais qu’il se passait quelque chose de grave. Il y a eu beaucoup de morts en peu de temps dans le sud de l’Alsace. La situation était également catastrophique à l’hôpital de Mulhouse. J’avais peur pour ma famille et ma mère âgée de plus de 90 ans, mais pas pour moi. Je ne m’attendais pas à contracter si vite le virus. Lire la suite de l'article...

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !