Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Ransomware : pourquoi il ne faut pas payer la rançon en cas d'attaque

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Risques informatiques

Ransomware : pourquoi il ne faut pas payer la rançon en cas d'attaque

Publié le

La très grande majorité des entreprises qui payent reçoivent une seconde attaque dans la foulée. Et dans presque la moitié des cas, c’est le même ransomware.

Prises pour cible par un ransomware, les entreprises décident parfois de payer la rançon demandée, parce qu’il n’y a pas de sauvegardes, pour aller plus vite, ou encore par peur que les données soient publiées en ligne.

Les forces de l’ordre, pourtant, prônent toujours l’inverse : il ne faut jamais payer de rançon, car cela finance la cybercriminalité et l’on n’est jamais sûr que les malfrats tiennent leur parole. Un sondage réalisé par Cybereason auprès de 1 263 professionnels de la cybersécurité semble leur donner raison. Lire la suite de l'article...

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !