Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Etude : les responsables informatiques ont un impact plus important sur l'expérience des employés et la résilience des entreprises

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Risques informatiques

Etude : les responsables informatiques ont un impact plus important sur l'expérience des employés et la résilience des entreprises

Publié le

Commanditée par Elastic, cette étude Forrester révèle en France et dans le monde une nouvelle donne pour les responsables informatiques : un rôle désormais plus transverse, plus stratégique et plus proche des besoins des salariés.

  • 60 % des entreprises informatiques réalisent des investissements pour optimiser l'expérience de leurs employés en vue d'améliorer les performances et la productivité de la main-d’œuvre en télétravail.
  • Or, 57 % des responsables informatiques dans le monde ont subi des coupes budgétaires au cours des 12 derniers mois. En particulier, le budget de 35 % d'entre eux a diminué de 10 % ou plus.
  • Seulement 40 % des responsables informatiques indiquent qu'ils disposent des procédures, des politiques et des outils appropriés pour aider la main-d’œuvre en télétravail.
  • Pour amplifier l'impact sur l'expérience des employés, 57 % des responsables informatiques travaillent en plus étroite collaboration avec leurs homologues des ressources humaines.

Elastic, l'entreprise à qui l'on doit Elasticsearch et la Suite Elastic, a annoncé aujourd'hui la publication d'une nouvelle étude mettant en évidence que l'expérience des employés est devenue une nouvelle priorité des responsables informatiques dans le cadre de la redéfinition de leurs infrastructures visant à aider la main-d’œuvre en télétravail. Cette étude intitulée The Changing Role of the IT Leader ("L'évolution du rôle de responsable informatique") a été menée par Forrester Consulting au nom d'Elastic en février 2021, plus d'un an après le début de la pandémie, puis publiée en avril.

Dans le cadre de cette étude, 1 000 directeurs et responsables informatiques de 10 pays ont été interrogés. D’après les résultats obtenus, un modèle commercial adaptable axé autour de l'expérience des employés est essentiel pour développer la résilience des entreprises, leur avantage concurrentiel sur la durée et leur scalabilité en toute efficacité au cours de cette période perturbée.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, nombre d'organisations internationales ont définitivement adopté des modèles de travail hybrides et à distance. Selon près de 60 % des responsables informatiques, lorsque les employés bénéficient de conditions de travail flexibles, leurs entreprises ont une meilleure capacité d'adaptation et réalisent des investissements technologiques en vue d'optimiser la productivité et l'expérience du personnel.

Les services informatiques et des ressources humaines travaillent de plus en plus main dans la main : 57 % des responsables informatiques collaborent de manière plus étroite avec leurs homologues des ressources humaines depuis le début de la pandémie.

Aux quatre coins du globe, nombre de responsables informatiques ont adopté une approche orientée vers les employés dans le cadre de la prise des décisions relatives à la technologie. Cependant, ils doivent relever certains défis pour instaurer un environnement au sein duquel les systèmes informatiques favorisent la productivité et l'engagement.

En France, les responsables informatiques avertissent que 98 % des organisations essaient simplement de survivre ou de se maintenir à flot.

  • 33% des entreprises dans le monde sont en mode survie depuis la pandémie, 59% en mode maintien et 8% en mode croissance. En France cependant, les chiffres ne sont pas de bon augure - la majorité des entreprises (59%) est en mode survie et 39% en mode maintien, alors que seuls 2% connaissent une croissance
  • Les DSI français réagissent face à la mutation du marché : 74% font évoluer les structures de données pour réduire les silos de données et démocratiser l'accès des employés aux données ; 68% investissent dans l'expérience des employés afin d'améliorer la productivité et les performances d'une main-d'œuvre distribuée, et 58% mettent en place un modèle d'entreprise adaptatif
  • Mais ils font face à de nombreux obstacles : 56% reconnaissent être confrontés à des problèmes de qualité des données (saisie, nettoyage, intégration, gouvernance, etc.), 25% sont confrontés à des problèmes de culture d’entreprise interne et de résistance au changement, et 46% sont confrontés à des obstacles liés aux technologies existantes et à la dette technique
  • Une majorité (56%) des responsables informatiques pense que permettre aux employés de travailler de manière flexible et à distance améliorera la capacité d'adaptation de l'entreprise.Pourtant, seuls 6% d'entre eux aspirent à fournir la bonne technologie afin d’améliorer l'expérience des employés à l'échelle de l'entreprise.

Au total, 60 % des entreprises informatiques réalisent des investissements pour optimiser l'expérience de leurs employés en vue d'améliorer les performances et la productivité de la main-d’œuvre en télétravail, mais ne disposent ni du budget ni des outils permettant d'atteindre cet objectif.

  • 63 % des organisations privilégient la transition de leurs activités vers le numérique en se concentrant sur la démocratisation de l'accès des employés aux données grâce à l'adaptation de leurs architectures visant à décloisonner les informations.
  • 57 % des responsables informatiques dans le monde ont subi des coupes budgétaires au cours des 12 derniers mois. En particulier, le budget de 35 % d'entre eux a diminué de 10 % ou plus.
  • 60 % des responsables informatiques ne disposent pas encore des procédures, des politiques et des outils appropriés pour aider la main-d’œuvre en télétravail.

Pour en savoir plus sur l'étude intitulée "The Changing Role of the IT Leader" et consulter ses résultats en détail, cliquez ici.

  • "Plus d'un an après le début de la pandémie de COVID-19, les données montrent qu'il est temps pour les responsables informatiques de placer l'expérience des employés au cœur de toutes leurs décisions relatives à la technologie, déclare Kim Huffman, vice-présidente en charge des systèmes informatiques, Elastic. Il est impératif que leurs programmes évoluent de manière drastique et s'appliquent rapidement afin d'aider les employés, mais aussi de s'adapter à la situation et à une toute nouvelle façon de travailler."
  • Pour optimiser l'expérience des employés, il est essentiel que les responsables informatiques et des ressources humaines travaillent en étroite collaboration, un aspect encore plus crucial actuellement qu'au cours des dernières années, affirme Leah Sutton, vice-présidente directrice en charge des ressources humaines internationales, Elastic. Grâce à l'association de leurs expertises et connaissances respectives, les employés ne se sentent pas ballotés entre les services informatiques, des finances, des ressources humaines et autres. Au contraire, ils ont une expérience globale de leur entreprise : ils bénéficient d'une aide, d'informations, mais aussi d'un accès aux outils et ressources dont ils ont besoin pour mener à bien leurs tâches.

Méthodologie

Dans le cadre de l'étude intitulée “The Changing Role of the IT Leader” (avril 2021) et commandée par Elastic, Forrester Consulting a mené une enquête en ligne auprès de 1 000 directeurs et décideurs informatiques du monde entier, mais aussi a organisé des entretiens approfondis avec des directeurs et responsables informatiques en Allemagne, en Amérique du Nord, en Australie, en Chine, en France, en Inde, au Japon, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et à Singapour.

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !