Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Chute de charges ou effondrement de racks de stockage 1/2

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Général

Chute de charges ou effondrement de racks de stockage 1/2

Publié le

Les racks de stockage : des risques permanents totalement sous-estimés.

Les installations de stockage (essentiellement les « racks à palettes» de tous types) présentent des dangers permanents très largement sous-estimés par les exploitants de ces équipements.

Les 2 risques principaux sont :

  • La chute d’une palette, d’un contenant ou d’un colis stocké dans les racks.
  • L’effondrement de la structure elle-même

1er risque : La CHUTE d’une charge

La chute d’une charge (palette ou colis) depuis son emplacement de stockage survient généralement lors des opérations de chargement-déchargement des palettes. Il peut s’agir de la manipulation de la palette concernée, mais aussi de l’une de celles qui lui sont adjacentes.

Une telle chute d’une charge située en hauteur peut avoir des conséquences dramatiques si un opérateur se trouve dans la zone concernée.

Les raisons d’une telle chute de colis peuvent être nombreuses :
  • Rupture de la palette
  • Mauvais empilement ou déséquilibre des colis sur la palette
  • Profondeur du rack inadaptée aux palettes utilisées
  • Largeur des allées inadaptée aux engins en circulation
  • Sol en mauvais état générant des mouvements importants du mât des engins de manutention
  • Ancienneté des engins de manutention
  • Mauvais éclairage de la zone
  • Erreur de conduite ou de manipulation
  • Etc ..

Les solutions pour réduire les conséquences d’un tel incident existent mais sont trop encore trop peu systématiquement mises en œuvre :

  • Platelages sur les niveaux pour le stockage de palettes non-euro, palette perdues, palettes dites « faibles »
  • Grillages ou filets anti-chute à l’arrière et/ou sur les côtés des structures
  • Filmage ou cerclage systématique des palettes instables
  • Audit de validation des caractéristiques des équipements par rapport aux besoins actualisés de l’exploitation

2e risque : L’EFFONDREMENT de la structure de stockage

Le risque d’effondrement de tout ou partie de la structure est un risque grave, de par les conséquences potentielles que génèrent sa survenue :

  • Atteinte à l’intégrité physique des opérateurs présents dans la zone sinistrée
  • Pertes financières des produits et équipements détruits ou endommagés
  • Pertes d’exploitation pouvant aller jusqu’à la mise en cause de la poursuite de l’exploitation sur le site concerné

Ces risques gravissimes sont les résultantes d’une approche segmentaire de la sécurité des installations de stockage. En effet, aucun des intervenants de ce secteur (fabricants de racks, fabricants d’engins, caristes et exploitants) n’intègre réellement les impératifs issus des autres parties prenantes. La notion de « bonnes pratiques » est abusivement utilisée par chacun pour transférer la responsabilité d’un éventuel accident au dernier maillon : le cariste.

Par exemple : les racks à palettes sont conçus en intégrant le fait que ces installations doivent être exploitées dans le cadre d’un « usage normal », ce terme sous-entendant que les charges ne viennent à aucun moment en contact brutal des structures et que les caristes les manipulent « délicatement ».

Tout professionnel de la logistique sait ce qu’il en est dans la réalité.

Mais sur cette base, le calcul des structures de racks n’intègrent des poussées horizontales que pour 5% des charges manipulées, pour compenser les défauts géométriques. Pour une installation prévue pour des palettes de 1000 Kg, cette poussée intégrée dans les calculs est donc limitée à … 50 Kg, ce qui dérisoire par rapport à la réalité de efforts encaissés par les structures.

Les racks à palettes sont donc structurellement fragiles

Cette fragilité du rack est masquée par une apparence de robustesse et un effet « masse » quand il est chargé. Mais ce n’est qu’une structure squelettique, auto-stable, dont la stabilité n’est assurée que par la rigidité de ses composants, par la performance des accrochages lisses/montants ainsi que par les ancrages au sol (sauf dans le cas d’installations contreventées). Pour que les efforts et sollicitations soient correctement absorbés et transmis, il est nécessaire que ces structures conservent une géométrie générale quasi-parfaite, et que l’ensemble de leurs composants conservent leurs caractéristiques géométriques initiales.

Hors tous les racks à palettes sont soumis au quotidien à de nombreuses sollicitations : impacts locaux, chocs, frottement du chariot ou des palettes sur la structure, poussées et tractions de mise en place des charges, effet dynamique des palettes lors d’une dépose brutale, pressions des châssis des chariots sur les montants quand les allées sont trop étroites, etc …

Pour toutes ces causes, il est donc rare que ces structures conservent longtemps leur bon état et leur intégrité initiale.

Hors nous l’avons vu plus haut dans cet article, ces structures ne sont pas conçues pour absorber des «chocs anormaux» d’exploitation ou des sollicitations répétées. Leur conception suppose le respect absolu des «bonnes pratiques» des opérateurs, dont tous les praticiens savent qu’elles ne peuvent pas être respectées dans les conditions habituelles d’exploitation de la plupart des entrepôts. Sous ces sollicitations prohibées, elles vont alors progressivement se déformer, perdre la géométrie qui assure leur stabilité, et perdre ainsi un bonne part de leur capacité d’absorption ou de résistance.

A noter que ces installations sont d’autant moins rigides et résistantes que les alvéoles sont plus grandes (lisses longues et niveaux espacés en hauteur).

Quand un rack est impacté c’est tout le rack en tant que « meuble auto-stable » qui est sollicité et qui peut être mis en mouvement. Hors un tel « meuble auto-stable » peut représenter un cumul de charges stockées de plusieurs centaines de tonnes.

Lire la seconde partie de l'article...

 

Auteur : Christian WODLI – Expert
Directeur Technique ONIX-Expertise
.

 

Voir les solutions proposées par inforisque.fr pour les Risques d'effondrements.

Réactions...

MARTINS le :

Bjr . Combien d effondrement d installation de rack par an . Combien de blessés et deces ..Merci
Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !