Bienvenue sur Inforisque la première marketplace santé et sécurité au travail
bannière parechocs-sensibles de sécurité
bannière antivol d'extincteur
Retour aux articles

TMS : après l'exosquelette, l'exomuscle

Des chercheurs de l’ETH de Zurich ont imaginé un gilet motorisé chargé de soutenir les muscles, dans certains efforts d’endurance. À la différence des exosquelettes, l’exomuscle fournit moins de force mais s’avère moins pénible à porter.

Pour lutter contre les troubles musculosquelettiques (TMS), de plus en plus d’entreprises de l’industrie et de la logistique se tournent vers les exosquelettes qui aident leurs opérateurs à se soulager du port de charges lourdes. Or ces dispositifs peuvent s’avérer lourds à porter et longs à installer. C’est pourquoi, des chercheurs de l’École polytechnique de Zurich (ETH) ont eu l’idée de confectionner un exomuscle, le Myoshirt. Plus légers, moins encombrants, ce gilet motorisé est conçu pour fournir un soutien aux muscles, par exemple dans des tâches qui réclament de l’endurance. Lire la suite de l'article...

 

 

Sur le même sujet : Laurent Kerangueven (INRS) : « Les exosquelettes peuvent générer de nouvelles contraintes pour l’utilisateur »

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !