Retour aux articles

Evaluation du glyphosate : des doutes à lever sur le dossier de renouvellement !

La commission nationale de déontologie et des alertes en santé publique et environnement demande une nouvelle expertise, indépendante, du dossier de renouvellement du glyphosate en s’appuyant notamment sur un rapport de Générations Futures.

La qualité de l’expertise menée par les 4 états membres (la France, la Suède, les Pays Bas et la Hongrie) chargés de l’évaluation du glyphosate est largement remise en question par la Commission nationale de déontologie et des alertes en santé publique et environnement (CNDAspe).

Selon cette commission, il est nécessaire d’augmenter la confiance des citoyens en l’expertise menée au niveau européen par les 4 états membres. Pour affirmer cela, la CNDAspe s’appuie sur différents éléments dont le rapport de Générations Futures paru en novembre dernier montrant que 99% de la littérature scientifique n’ont pas été pris en compte dans l’évaluation. Elle s’appui également sur l’expertise collective de l’Inserm concluant en la présomption moyenne d’un lien entre glyphosate et le risque de Lymphome Non Hodgkinien dans des populations d’agriculteurs. La question de la qualité des études fournies par l’industrie est également évoquée avec la référence au rapport de 2 toxicologues autrichiens montrant que les études de génotoxicité fournies par les industriels ne respectent pas les requis des lignes directrices de l’OCDE. Lire la suite de l'article...

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !