Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Produits et services > Ethylotest

EAD Temps réel pour les entreprises

EAD Temps réel pour les entreprises

Référence : Ethylotest Anti-démarrage temps réel

Avantages

  • Sécurité du personnel
  • Sécurité des véhicules
  • Qualité des transports
  • Sensibilisation des utilisateurs

Description

L’EAD temps réel propose une transmission, grâce à un équipement télématique, de toutes les informations constatées par l’éthylotest installé dans un véhicule.

Qui est concerné ?

Entreprises :

  • « Installation volontaire » : il est de plus en plus commun d’installer un EAD à titre préventif, dans les véhicules des entreprises ne relevant d’aucune obligation ;
  • « Installation obligatoire » : l’installation obligatoire de l’EAD intervient dans le cadre du renforcement de la politique nationale de sécurité routière et de lutte contre l’alcoolémie au volant. Depuis le 1er janvier 2012, l’installation d’un éthylotest anti-démarrage est obligatoire dans tous les autobus et autocars affectés au transport en commun d’enfants, et depuis le 1er janvier 2015, dans tous les véhicules de transports en commun de personnes.

 

Comment marche un Ethylotest Anti-Démarrage temps réel ?

1 – Avant le démarrage du moteur du véhicule, un premier souffle est demandé au conducteur. Si le taux d’alcool est supérieur au seuil légal, le démarrage du véhicule est impossible. Si le taux d’alcool est inférieur au seuil légal, il peut démarrer.

2 – 5 à 30 minutes après le démarrage du véhicule, de façon aléatoire, le système demande un second souffle. Le conducteur du véhicule dispose alors de 20 minutes pour s’arrêter et souffler à nouveau dans l’éthylotest. A ce moment-là, si le taux d’alcool est supérieur au seuil légal, le redémarrage du véhicule est impossible ; si le taux d’alcool est inférieur au seuil légal, le redémarrage est possible. Dans le cas où le second souffle n’est pas effectué dans les 20 minutes imparties, une alerte est envoyée au gestionnaire, et le véhicule est immobilisé au prochain arrêt.

 

Tout au long du processus, l’ensemble des données est transmise à la station de gestion et de supervision en temps réel développée par les équipe de RTE Technologies.


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les derniers produits


Les dernières actualités

Image Risques pour l'Homme au travail

13
Décembre
2019

Risques pour l'Homme au travail

Porter ou pas une ceinture lombaire ? Des chercheurs s’intéressent aux effets psychologiques et biomécaniques

Lire la suite
Image Actualité des manifestations

13
Décembre
2019

Actualité des manifestations

Pour son édition 2020, Global Industrie se met au vert

Lire la suite
Image Général

13
Décembre
2019

Général

Les accidents du travail augmentent de 2,9%

Lire la suite