NF EN 60825-1 Janvier 2008 

Sécurité des appareils à laser - Partie 1 : classification des matériels et exigences

NF EN 60825-1 Janvier 2008 Détail de la norme :

La CEI 60825-1 s’applique à la sécurité des appareils à laser émettant un rayonnement laser dans la gamme des longueurs d’ondes de 180 nm à 1 mm.

Un appareil à laser peut se composer d'un seul laser avec ou sans dispositif d'alimentation séparé, ou bien il peut comporter un ou plusieurs lasers dans un système complexe optique, électrique ou mécanique. Les appareils à laser sont généralement utilisés pour la démonstration des phénomènes physiques et optiques, le travail des matériaux, la lecture et le stockage des données, la transmission et la visualisation de l'information, etc. De tels systèmes sont utilisés dans l'industrie, le commerce, le spectacle, la recherche, l'enseignement, la médecine et les produits de consommation.

Les appareils à laser qui sont vendus à d'autres fabricants pour être utilisés en tant que composants d'un matériel quelconque destiné à une vente ultérieure ne sont pas soumis à la CEI 60825-1, étant donné que l’appareil final sera lui-même soumis à cette norme. Cependant, si le système à laser dans l’appareil à laser est utilisable lorsqu'il est ôté de ce matériel, les exigences de cette Partie 1 s'appliquent à ce système amovible.

La présente Partie 1 décrit les exigences minimales. La conformité à cette Partie 1 peut ne pas être suffisante pour obtenir le niveau requis de sécurité de l’appareil. Il faut que les appareils à laser soient conformes aux exigences de performance et d’essais applicables des normes de sécurité de produits applicables.

Commander avec AFNOR

SOUSCRIPTION

Présentez vos produits / prestations dans les guides d'Inforisque.info et proposez vos articles, communiqués de presse pour une diffusion gratuite dans la rubrique actualité et dans la newsletter hebdomadaire. En savoir plus.

PARTAGEZ

UNE SOCIETE A DECOUVRIR

SYAM DISTRIBUTION
SYAM DISTRIBUTION
SYAM Distribution est une société spé...
(en savoir plus)

L'ACTUALITE