inscription

Recevez chaque jeudi l'actualité des risques en entreprise,

Abonnez-vous à
la Lettre du risque

Inscription gratuite et sans engagement

NF EN 954-1 Février 1997 

Parties des systèmes de commandes relatives à la sécurité.

NF EN 954-1 Février 1997 Détail de la norme :

La présente norme européenne fournit des prescriptions de sécurité et des conseils sur les principes de conception (voir 3.11 de l'EN 292-1:1991) des parties des systèmes de commande relatives à la sécurité. Pour ces parties, elle spécifie des catégories et décrit les caractéristiques de leurs fonctions de sécurité. Cela inclut les systèmes programmables pour toutes les machines et pour leurs dispositifs de protection.

Elle s'applique à toutes les parties des systèmes de commande relatives à la sécurité, indépendamment du type d'énergie utilisée, par exemple électrique, hydraulique, pneumatique, mécanique.

Elle ne spécifie pas quelles fonctions de sécurité et quelles catégories doivent être utilisées dans un cas particulier.

Elle s'applique à tous les usages de machines, professionnels ou non. Elle peut, également, si cela est opportun, être appliquée pour des parties des systèmes de commande relatives à la sécurité, utilisées à d'autres fins techniques.

!! Cette norme n'est plus active.

Il y plusieurs années, la méthode la plus utilisée pour classifier les systèmes de sécurité consistait à employer les différentes catégories de EN 954-1. La norme EN 954-1 a été supprimée à la fin du mois de décembre 2012.

La norme destinée à remplacer EN 954-1 est la norme EN ISO 13849-1 « Sécurité des machines – Parties des systèmes de commande relatives à la sécurité ».

NF EN 954-1 Février 1997 _ Liste des produits associés

SOUSCRIPTION

Présentez vos produits / prestations dans les guides d'Inforisque.info et proposez vos articles, communiqués de presse pour une diffusion gratuite dans la rubrique actualité et dans la newsletter hebdomadaire. En savoir plus.

PARTAGEZ

UNE SOCIETE A DECOUVRIR

PIALYS
PIALYS
Tous les jours l’actualité fait la dé...
(en savoir plus)

L'ACTUALITE