Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Lettre du risque

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}1

Accueil > Actualités et normes > Chaleur, ce qu'il faut retenir pour protéger ses salariés

Croix pour fermer

Risques pour l'Homme au travail

Chaleur, ce qu'il faut retenir pour protéger ses salariés

Publié le

L'été arrive. Puis-je faire travailler mes équipes sur chantier par toute température et quelles mesures de prévention dois-je mettre en oeuvre ?

Réglementation

Il n'existe pas de définition réglementaire du travail à la chaleur. Le Code du travail ne donne aucune température maximale au-delà de laquelle il est interdit de travailler, ni au-delà de laquelle des mesures spécifiques doivent être mises en place.

Toutefois, l'exposition à la chaleur peut être à l'origine de troubles sérieux chez un individu : crampes, déshydratation, épuisement. Le risque le plus grave étant le coup de chaleur, qui peut entraîner le décès.

 

Quelles sont les obligations de l'employeur ?

En tant qu'employeur, vous avez une obligation générale de sécurité qui vous impose d'évaluer les risques. Cette démarche d'évaluation, qui doit inclure les dangers liés à la chaleur, permettra de prendre les mesures de prévention appropriées, en concertation avec les représentants du personnel et les services de santé au travail.

Ces mesures sont par exemple de :

- décaler les heures de travail aux heures les moins chaudes de la journée

- favoriser la rotation des tâches avec des postes moins exposés

- augmenter la fréquence des pauses

- limiter le travail physique

- aménager des aires de repos climatisées ou des zones d'ombre

- installer des sources d'eau fraîche et potable à proximité des postes de travail

Pour les salariés du BTP, trois litres d'eau par jour au moins doivent être mis à disposition. Il convient également d'informer les salariés sur les risques et les mesures de prévention (notamment l'habillement, l'hydratation, l'alimentation...).

 

 

Sur le même sujet : Protégez bien vos salariés de la canicule !

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques pour l'Homme au travail

18
Octobre
2019

Risques pour l'Homme au travail

KITA : gamme exclusive E.P.I. Center de vêtements de protection & haute visibilité

Lire la suite
Image Général

18
Octobre
2019

Général

Nouvelle édition du Guide du permis de feu

Lire la suite
Image Risques pour l'Homme au travail

18
Octobre
2019

Risques pour l'Homme au travail

Beauté des ongles : les employés du secteur courent de nombreux risques pour leur santé

Lire la suite

Les derniers produits