Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Chaleur, ce qu'il faut retenir pour protéger ses salariés

Croix pour fermer

Risques pour l'Homme au travail

Chaleur, ce qu'il faut retenir pour protéger ses salariés

Publié le

L'été arrive. Puis-je faire travailler mes équipes sur chantier par toute température et quelles mesures de prévention dois-je mettre en oeuvre ?

Réglementation

Il n'existe pas de définition réglementaire du travail à la chaleur. Le Code du travail ne donne aucune température maximale au-delà de laquelle il est interdit de travailler, ni au-delà de laquelle des mesures spécifiques doivent être mises en place.

Toutefois, l'exposition à la chaleur peut être à l'origine de troubles sérieux chez un individu : crampes, déshydratation, épuisement. Le risque le plus grave étant le coup de chaleur, qui peut entraîner le décès.

 

Quelles sont les obligations de l'employeur ?

En tant qu'employeur, vous avez une obligation générale de sécurité qui vous impose d'évaluer les risques. Cette démarche d'évaluation, qui doit inclure les dangers liés à la chaleur, permettra de prendre les mesures de prévention appropriées, en concertation avec les représentants du personnel et les services de santé au travail.

Ces mesures sont par exemple de :

- décaler les heures de travail aux heures les moins chaudes de la journée

- favoriser la rotation des tâches avec des postes moins exposés

- augmenter la fréquence des pauses

- limiter le travail physique

- aménager des aires de repos climatisées ou des zones d'ombre

- installer des sources d'eau fraîche et potable à proximité des postes de travail

Pour les salariés du BTP, trois litres d'eau par jour au moins doivent être mis à disposition. Il convient également d'informer les salariés sur les risques et les mesures de prévention (notamment l'habillement, l'hydratation, l'alimentation...).

 

 

Sur le même sujet : Protégez bien vos salariés de la canicule !

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques pour l'Homme au travail

5
Juin
2020

Risques pour l'Homme au travail

Covid-19 : le port des masques en entreprise

Lire la suite
Image Institutionnels

5
Juin
2020

Institutionnels

L'agence EU-Osha au chevet européen des TMS

Lire la suite
Image Risques pour l'Homme au travail

5
Juin
2020

Risques pour l'Homme au travail

Télétravail : comment éviter les pièges de cette formule pour en profiter sans s’exposer aux risques ?

Lire la suite

Les derniers produits