Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Covid-19 : le port des masques en entreprise

Croix pour fermer

Risques pour l'Homme au travail

Covid-19 : le port des masques en entreprise

Publié le

Parmi les très nombreuses questions qui se posent autour de la reprise/poursuite d’activité figure celle sur l’opportunité de mettre à disposition des masques. Et si cette décision est prise, quels types de masques ? Le Gouvernement apporte quelques éclairages dans une foire aux questions.

Quels types de masques pour quels usages ?

Nous le savons, le type de masques mis à disposition peut vite faire polémique dans un contexte anxiogène. Alors, quels sont ces différents masques ?

  • les masques de protection respiratoire (FFP) : il s’agit d’équipement de protection individuelle (norme NF EN 149 ou équivalent). Ce type de masque protège le porteur du masque contre l’inhalation de particules en suspension dans l’air qui pourraient contenir des agents infectieux. Il en existe plusieurs types : FFP1, FFP2 et FFP3. Certains ont été réquisitionnés par l’État notamment pour garantir l’approvisionnement des professionnels de santé.
  • les masques de type chirurgical : il s’agit de dispositifs médicaux (norme NF EN 14683 ou équivalent). En évitant la projection de gouttelettes émises par le porteur du masque, ce type de masque limite la contamination de l’environnement extérieur et des autres personnes. Il existe plusieurs types : type I, type II et IIR
  • les masques « grand public », développés dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Il s’agit de masques en textile, à filtration garantie, la plupart du temps lavables et réutilisables. Ils sont réservés à un usage hors du système de santé et leur production est encadrée. Ces masques sont principalement destinés à des individus dans le cadre de leur activité professionnelle mais peuvent également être proposés au plus grand nombre
  • les masques fabriqués par des professionnels du textile ou « faits maison » dans le respect de la spécification AFNOR (AFNOR SPEC S76-001:2020) en utilisant des matériaux testés ou choisis à dire d’experts conformément à la spécification AFNOR
  • les autres masques, fabriqués par des professionnels du textile ou « faits maison » (performances non encadrées ou testées).

Lire la suite de l'article...

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Général

10
Juillet
2020

Général

Coronavirus : Les employeurs face au risque des « contentieux Covid » avec leurs salariés

Lire la suite
Image Général

10
Juillet
2020

Général

ERIES, expert en désinfection par rayonnement UVC, lance une gamme de produits désinfectant l’air et les surfaces

Lire la suite
Image Risques pour l'Homme au travail

10
Juillet
2020

Risques pour l'Homme au travail

SHOWA Eco Best Technology®, la plus grande gamme de gants à usage unique biodégradables

Lire la suite

Les derniers produits