Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Le RED, robot expert de désinfection, une solution disponible dès aujourd'hui

Croix pour fermer

Risques dans les bâtiments

Le RED, robot expert de désinfection, une solution disponible dès aujourd'hui

Publié le

Dans la lutte sanitaire contre le coronavirus, la décontamination est un enjeu primordial auquel il est urgent d’apporter une réponse immédiate, notamment lorsque l’on sait que les traces infectieuses du Covid-19 peuvent survivre entre 3 et 6 jours, selon les surfaces et les matériaux concernés.Aujourd’hui, en France, seuls les transports en commun sont concernés par les actions de décontamination, faute de moyens appropriés.

C’est conscients de cette problématique que Hellomoov, Akeoplus et Pharmaplan proposent de mettre au service de tous les lieux qui en ont besoin le RED, le robot mobile autonome de désinfection codéveloppé par les 3 entreprises françaises.

RED, un robot de décontamination à l’efficacité déjà éprouvée

Initialement développé pour les environnements industriels, le RED est immédiatement opérationnel : il peut répondre sans attendre aux problématiques de désinfection des établissements les plus exposés aux risques de contamination et de propagation, à l’instar des hôpitaux, des EHPAD, mais également de l’industrie, du secteur de la logistique et de tout espace accueillant du public.

Décontaminer sans exposer les personnes : un prérequis du RED

Solution de désinfection par pulvérisation en milieu couvert, le RED est équipé de plusieurs capteurs LIDAR qui lui permettent de scanner de manière autonome son environnement afin d’identifier les zones à décontaminer. Le traitement de 100 m² ne lui prendra que 60 secondes et ce sans aucune intervention humaine. Il bénéficie de 8 heures d’autonomie ce qui assure de larges possibilités d’intervention sur toutes les zones ou surfaces germicides. Son utilisation garantit également une économie d’équipements individuels de protection.

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques pour l'Homme au travail

5
Juin
2020

Risques pour l'Homme au travail

Covid-19 : le port des masques en entreprise

Lire la suite
Image Institutionnels

5
Juin
2020

Institutionnels

L'agence EU-Osha au chevet européen des TMS

Lire la suite
Image Risques pour l'Homme au travail

5
Juin
2020

Risques pour l'Homme au travail

Télétravail : comment éviter les pièges de cette formule pour en profiter sans s’exposer aux risques ?

Lire la suite

Les derniers produits