inscription

Recevez chaque jeudi l'actualité des risques en entreprise,

Abonnez-vous à
la Lettre du risque

Inscription gratuite et sans engagement

La QVT en 2050

Le _ Catégorie : Général

Éléments de réflexion sur l'évolution des mentalités au travail.

S’épanouir au travail, mais pourquoi ?

L’époque évolue et nos grands-parents n’avaient aucune idée de la « QVT » puisque l’on travaillait pour nourrir sa famille et non « s’épanouir au boulot ». Le stress et la pression provoqués par l’obligation de rendement, les normes, les lois, les process, les reportings sont arrivés en une dizaine d’année.

Il y a 40 ans, si la question ne se posait pas de la qualité de vie au travail, il faut bien reconnaître que pour la grande majorité des métiers, on avait le temps de faire son travail : le médecin restait discuter avec son patient, l’infirmière pouvait prendre le temps d’écouter et de consoler….

Avec l’arrivée sur le marché de la génération Y, et maintenant Z, le salaire ou la sécurité de l’emploi ne sont plus au centre des considérations. Reconnaissance, dialogue et échange avec la hiérarchie, culture d’entreprise, conditions de travail, égalité homme-femme… sont devenus les maîtres mots de cette nouvelle génération d’employés.

Et les entreprises l’ont bien compris. Elles replacent le salarié au centre de leurs préoccupations. La performance de l’entreprise passe maintenant par le bien-être des équipes.

La qualité de vie au travail a le vent en poupe !

En 2050 nous auront inventé de nouvelles organisations au travail.

Nous allons retrouver du temps pour donner du sens au travail, les groupes de co-développement seront généralisés pour donner une « intelligence collective » à l’organisation du travail.

La créativité va entrer dans les entreprises, les structures publiques et privées, par la voie de designers et de consultants qui seront des boosters de l’innovation. A chaque poste, les salariés pourront intervenir individuellement et en groupe pour participer au bouillonnement d’idées qui fera évoluer la façon de travailler et donc l’entreprise. Les décisions stratégiques prendront en compte chaque échelon de la structure. L’esprit « start-up » va venir dynamiser jusqu’aux plus vieilles institutions.

La communication sera au cœur des équipes. Le « ce que je suis » et « ce que je sais » sera partagé et valorisé au sein des groupes au travers des ateliers d’analyse des pratiques animés par un expert ou lors de rencontres informelles. Etre entendu, être reconnu dans son travail est la base de l’épanouissement individuel.

La flexibilité va se généraliser : pourquoi travailler tous aux mêmes heures ? Le même nombre d’heures ? Ce schéma est dépassé. L’emploi du temps du salarié devra s’adapter aux besoins de l’entreprise, l’entreprise saura prendre en compte les besoins de ses collaborateurs.

La formation sera la clé de l’évolution individuelle pour accompagner la mutation de l’entreprise et la progression de chacun dans celle-ci ou sa capacité à intégrer d’autres structures. L’ère du « je fais toute ma carrière dans une boite » est révolue.

La QVT, partie intégrante des stratégies des entreprises !

Les indicateurs de QVT vont se généraliser, la course aux labels « Great Place to Work » est lancée, la qualité de vie au travail fera partie de la stratégie des entreprises (même publiques). C’est lorsqu’elles sauront prendre du temps pour leur capital humain qu’elles augmenteront leur valeur, leur productivité et leur notoriété.

Lien vers le blog Pros-Consulte.

PRECEDENT   article  SUIVANT

Réactions...

Vos commentaires sont les bienvenues

Nom ou pseudo :
Email :
(reste confidentiel)
Commentaire :
Antispam :

Les champs obligatoires sont indiqués avec des

PARTAGEZ

UNE SOCIETE A DECOUVRIR

EJENDALS
EJENDALS
Ejendals est une entreprise suédoise spécia...
(en savoir plus)

L'ACTUALITE 

NOUVEAUX PRODUITS & SERVICES