inscription

Abonnez-vous à
la Lettre du risque

Seirich : l'évaluation pour tous des risques chimiques

Le _ Catégorie : Général

En créant le logiciel Seirich en juin 2015, l'INRS et ses partenaires avaient pour objectif d'apporter aux entreprises, quels que soient leur taille et leur niveau de connaissances dans le domaine, une aide à l'évaluation des risques chimiques. Depuis, de nombreux professionnels ont su s'approprier cet outil et en tirer parti pour faire avancer la prévention. Une version 2 du logiciel comprenant de réelles évolutions, issues notamment des retours d'expériences des utilisateurs, a été lancée en avril 2017.

Les risques chimiques concernent tous les secteurs d'activité et beaucoup de travailleurs y sont exposés sans même en avoir conscience. Pour les entreprises, il est donc indispensable de repérer les produits, les mélanges ou les procédés chimiques dangereux et d'évaluer leurs risques, dans l'optique de déployer des actions de prévention. Une démarche qui peut sembler complexe à mettre en place, surtout lorsque l'on ne possède pas les connaissances techniques et réglementaires en la matière.

Face à ce constat, l'INRS, soutenu par ses partenaires, la DGT, la CnamTS, le Conseil national des professionnels de l'automobile (CNPA), le Syndicat national des industries des peintures, enduits et vernis (Sipev), l'Union des industries de la métallurgie (UIMM), et l'Union des industries chimiques (UIC) rejoint par la Mutualité sociale agricole (MSA), a développé un logiciel d'aide à l'évaluation des risques chimiques baptisé Seirich. Cet outil informatique apporte un soutien aux entreprises pour réaliser l'inventaire des produits chimiques qu'elles utilisent et les accompagne ensuite dans les phases de hiérarchisation et d'évaluation des risques. Il les assiste ensuite dans la construction d'un plan d'actions de prévention en leur conseillant, par exemple, de substituer des produits dangereux, d'éliminer ceux qui sont inutiles ou d'améliorer le confinement des procédés.

Seirich possède trois niveaux d'utilisation différents lui permettant de toucher tous les publics. L'évaluation est plus rapide et moins technique en mode débutant, ce qui permet de mettre en place les « fondamentaux » de la prévention. Les initiés (niveau 2) et experts (niveau 3) peuvent détailler plus finement leur évaluation et approfondir leur démarche. De nombreuses fonctionnalités viennent épauler les utilisateurs tout au long de leur cheminement : création de fiche de poste, saisie automatique des données de FDS, réédition d'étiquette en cas de reconditionnement, mise à disposition d'informations techniques et réglementaires ciblées, simulation des risques pour tester une substitution de produit ou une modification de technique...

En deux ans, l'outil informatique téléchargeable gratuitement en ligne a déjà réuni près de 15 000 utilisateurs qui forment une véritable communauté. Les entreprises peuvent adresser leurs interrogations à un service d'assistance, ce qui permet de traiter les éventuels bugs ou besoins des utilisateurs concernant la mise en place de nouvelles fonctionnalités. Parallèlement, près de 150 référents issus des organisations partenaires et de services de santé au travail ont été formés en région pour animer des actions d'information, de formation ou de conseil dans toute la France. De plus, les formations de l'INRS dédiées aux risques chimiques ont toutes intégré Seirich comme outil d'évaluation, permettant de partager un référentiel commun avec les stagiaires qui l'utilisent et de le faire découvrir aux autres. Enfin, des webinaires pluriannuels permettent de toucher un public plus large.

Un travail d'actualisation est prévu afin que Seirich évolue au gré des changements réglementaires, des avancées des connaissances scientifiques et techniques ainsi que des besoins des utilisateurs. Pas moins de quatre mises à jour ont été effectuées depuis 2015. La version 2, dont le lancement officiel a lieu ce mois d'octobre, intègre des fonctions attendues par les utilisateurs, comme la sauvegarde des inventaires sur leurs réseaux pour faciliter le travail à plusieurs, depuis différents postes. En effet, la version précédente limitait la conservation des données à un seul ordinateur. En complément, un nouveau format d'édition en « lecture seule » fait également son apparition. Cette évolution permet de partager les données Seirich sans que celles-ci ne soient modifiées de manière imprévue. Enfin, une foire aux questions (FAQ) répond aux interrogations sur le fonctionnement du logiciel et sur l'interprétation des résultats.

Les trois niveaux d'utilisation de Seirich

Pour s'adapter à tous les publics (chefs d'entreprise, responsables QHSE, médecins du travail, services de santé au travail, chimistes, toxicologues, spécialistes du risque chimique...), Seirich propose trois niveaux d'utilisation. Le premier (débutant) s'adresse à ceux ayant peu ou pas de compétences sur le risque chimique. La démarche comporte trois étapes : inventaire des produits et agents chimiques émis, évaluation simplifiée des risques, plan d'actions de prévention. Les deux niveaux suivants, initié et expert, offrent la possibilité de schématiser son entreprise pour compartimenter les activités et gagner en précision, jusqu'à pouvoir analyser les différentes tâches effectuées par les salariés. Enfin, au troisième niveau, les experts en prévention des risques chimiques peuvent compléter les résultats par défaut de Seirich, pour prendre en compte d'autres méthodes d'évaluation (contrôle des VLEP, biomonitoring, avis d'experts...).

Télécharger Seirich.

Pour aller plus loin :

PRECEDENT   article  SUIVANT

Réactions...

Vos commentaires sont les bienvenues

Nom ou pseudo :
Email :
(reste confidentiel)
Commentaire :
Antispam :

Les champs obligatoires sont indiqués avec des

PARTAGEZ

UNE SOCIETE A DECOUVRIR

ATTENDANCE
ATTENDANCE
Leader de la sécurité électronique, ...
(en savoir plus)

L'ACTUALITE 

DERNIERS PRODUITS